Allemagne, l’agonie de la grande coalition

4 septembre 2021 Bruno Odent 0

La longue période Merkel fut surtout celle de l’alliance entre les deux grands partis CDU/CSU et SPD. Un pacte au sommet destiné à ouvrir une voie politique délicate à la mutation brutale de l’ex capitalisme rhénan vers un modèle très inspiré par la finance à l’anglo-saxonne, au prix de réformes antisociales et de scandales politico-financiers retentissants. La brutalité de la secousse a été telle qu’elle a miné la crédibilité des deux ex poids lourds du spectre politique national. A la veille de l’élection du Bundestag du 26 septembre l’un et l’autre sont durement frappés. Au point de ne plus rassembler ensemble une majorité de suffrages. Pour qui sonne le glas de ce type de gouvernement ?

Bienvenue, et longue vie !

24 juin 2021 Fabien Roussel 0

C’est avec une grande satisfaction que j’accueille la parution d’une nouvelle formule de la revue Économie&Politique. D’une part, c’est la démonstration de la vitalité des secteurs […]