Ariane Group : Un outil pour la maîtrise collective de l’espace

17 novembre 2021 Frédéric Mellier 0

Ariane Group supprime 2 500 emplois, alors que le spatial est au point de rencontre de deux grandes révolutions : la maîtrise par l’humanité de son environnement naturel, et la maîtrise de la circulation et du traitement des informations. Le Parti communiste s’engage dans le combat des salariés pour en faire un débat politique majeur à l’approche de l’élection présidentielle.

Dossier : pour une nouvelle industrialisation

Tout pousse aujourd’hui
à une nouvelle cohérence qui place
le développement industriel dans le
cadre d’un projet global de société
articulant objectifs écologiques et
d’aménagements territoriaux à une
nouvelle maîtrise financière et sociale.
Cela suppose des salariés formés, sécurisés
dans l’ensemble de leur parcours
professionnel et de vie. Un véritable
projet de société que portent
et soumettent les communistes au
débat, celui d’une sécurité d’emploi
et de formation.

D’un empire bancaire aux monopoles de l’énergie

3 septembre 2021 Alec Desbordes 0

La structure actuelle du système bancaire et, avec lui, de tout le capitalisme français, résulte de la recomposition qui a suivi les nationalisations de 1981 et les privatisations qui les ont suivies. Avant 1981, l’économie s’organisait autour de deux géants financiers, Paribas et Suez. Paribas est toujours dans le paysage bancaire comme composante, derrière la BNP, du principal groupe bancaire, très lié au géant de l’assurance Axa. Quant au groupe Suez, il a complètement réorienté ses activités, transférant sa grande banque d’affaires, issue de la Banque de l’Indochine, au Crédit Agricole. Ainsi vont les logiques capitalistes, bien loin de la recherche du « bien commun ».

SCOP TI : de premiers succès dans la bataille pour le crédit

3 septembre 2021 Olivier Leberquier 0

Toute entreprise petite ou moyenne qui réussit doit se confronter au système bancaire pour obtenir les avances de fonds nécessaires à son démarrage et à son développement. La SCOP TI créée à l’issue de la lutte emblématique des Fralib ne fait pas exception. Qu’elle ait réussi, malgré tous les obstacles et les préventions, à être prise au sérieux par ses interlocuteurs bancaires, en fait, là encore, un exemple à méditer. Combativité, détermination, sérieux dans la gestion, et un vaste mouvement de solidarité : la lutte paye, le crédit n’est pas une Bastille imprenable !