Le « capitalisme vert : une réponse à la crise écologique ?

Jean-Louis Durand
directeur de recherches - INRAE | autres articles

Membre du conseil scientifique de l'INRA

Corinne Lepage
Co-présidente - Cap 21 | autres articles

Ministre de l’Environnement (1995-1997) et députée européenne (2009-2014).

Le 20 octobre 2021 a eu lieu la deuxième séance du séminaire Capitalisme: vers un nouveau paradigme ? organisé en partenariat par la Fondation Gabriel Péri et Économie&Politique.

Le débat mettait en présence

  • Corinne Lepage, co-présidente de Cap 21, ministre de l’Environnement (1995-1997) et députée européenne (2009-2014)
  • Jean-Louis Durand, directeur de recherche à l’INRAE

Le débat était animé par Alain Tournebise, membre du comité de rédaction d’Économie&Politique

20 octobre 2021

Présentation

Le « capitalisme vert » apparait comme l’une des pistes de réflexion et d’action dans la perspective de la définition d’un nouveau paradigme du capitalisme contemporain. Au travers de leur communication et souvent de leur action, les entreprises veulent apporter la démonstration qu’elles prennent en compte les enjeux écologiques. La lutte contre le réchauffement climatique, le souci de réduire l’empreinte carbone, de trouver des substituts aux plastiques et plus généralement aux produits polluants font partie de la panoplie de mesures affichées par tous les grands groupes et par un nombre déjà significatif de PME.

Pour autant, la question peut légitimement se poser de savoir si ces approches sont de nature à assurer le succès de la transition écologique qu’appellent les défis auxquels nous devons faire face. On peut en douter dès lors que la logique de rentabilisation du capital qui sous-tend de manière structurelle le fonctionnement du système économique et social n’est pas questionnée. Cette séance vise à aborder ce débat.

La prochaine session aura lieu le 9 décembre. Elle aura pour thème : « La finance, moteur ou obstacle face aux changements nécessaires dans l’économie ? »

avec

Esther Jeffers, professeure d’économie à l’Université de Picardie Jules Verne (UPJV),

Tibor Sarcey, économiste, membre du comité de rédaction d’Économie&politique

Débat animé par Denis Durand, codirecteur d’Économie&Politique