Les chiffres de la grève : casser le thermomètre pour faire baisser la fièvre ?

11 mai 2023 Kevin Guillas-Cavan 0

Communément, on parle de journées de grèves interprofessionnelles pour désigner les grands moments de mobilisation. Pourtant, ce sont des nombres de manifestantes et manifestants qui sont annoncés, contestés, commentés. Un, deux, trois, quatre millions, selon la police ou selon les organisations syndicales… À longueur de journal télévisé, c’est la dynamique de ce chiffre qui est analysée.

Aides publiques aux entreprises
Un système à réformer radicalement

16 mars 2023 Alain Morin 1

La rentabilité du capital coûte cher aux finances publiques ! Le montant des fonds publics versés en soutien aux profits donne le vertige. Quelle efficacité ne pourrait-on atteindre si l’argent public était utilisé autrement, comme levier pour prendre le pouvoir sur l’utilisation de l’argent privé, celui des entreprises et des banques !

Prix de l’électricité : la réforme du marché ne suffira pas.

17 novembre 2022 Alain Tournebise 0

Dans un précédent article (Cf. Économie&Politique n° 816 817, « Le marché, mais pas que »), il a été rappelé que l’augmentation des prix de l’électricité , si elle s’est emballée au cours des derniers mois, a, en fait, débuté de manière structurelle depuis la libéralisation du secteur électrique, en raison de sa déstructuration qui en a complexifié les mécanismes d’échange et donc alourdi les coûts et de sa privatisation qui a entraîné la multiplication d’ acteurs souvent parasitaires sans réel rôle autre que le prélèvement de profit à tous les maillons de la chaîne de valeur. Le présent texte vise à poursuivre cette analyse critique.

« Chercher l’argent où il est » ? Mais surtout ne pas se tromper
d’adresse pour en changer l’utilisation !

L’entreprise, lieu et enjeu central de la bataille politique : c’est la conviction des communistes français, et c’est ce qui donnait son sens au rassemblement organisé par la fédération de Paris du PCF, le 8 octobre, à proximité des sièges de deux groupes emblématiques du capitalisme contemporain, celui de Bernard Arnault et celui de François Pinault.

TotalEnergies,
la pièce manquante de la planification énergétique

Engrangeant un résultat net de plus de 10 milliards de dollars au premier semestre de 2022, les marges de TotalEnergies provoquent la colère et l’incompréhension. D’autant plus qu’elles sont rendues publiques alors que l’inflation galopante est en grande partie tirée par les prix de l’énergie. Ces profits importants, partagés par les entreprises pétrolières et gazières à travers le monde, sont bien le résultat de la guerre et de la conjoncture mondiale du secteur.