Crise sur les marchés de matières premières

29 mai 2022 Noura Mebtouche 1

Des chocs d’offre secouent actuellement les marchés internationaux sur cinq secteurs fondamentaux pour l’économie : les énergies non renouvelables (gaz et pétrole), les matériaux, les métaux, les intrants agricoles, et les produits agricoles, et ces secteurs sont fortement impactés par un niveau d’interdépendance fort entre États. Paradoxalement, ce n’est pas la crise ukrainienne uniquement qui a perturbé ces marchés et fait augmenter les cours. La crise avait commencé dès 2021.

Capitalisme et nouvelles technologies, quelles alternatives ?

Le 17 mars dernier, la quatrième séance du séminaire Capitalisme : vers un nouveau paradigme ? organisé par la fondation Gabriel Péri avec le concours d’Économie&Politique avait pour thème : « Capitalisme et nouvelles technologies : quelles transformations, quelles alternatives ? ». Animé par Stéphanie Gwizdak, membre du conseil d’administration de la fondation Gabriel-Péri, il a été l’occasion tout à fait privilégiée d’une rencontre entre Robert Boyer, directeur d’études à l’EHESS et l’un des principaux inspirateurs de l’« école parisienne de la régulation salariale », et Frédéric Boccara, chercheur associé au CEPN, membre du comité exécutif national du PCF, développant l’analyse marxiste fondée par P. Boccara de la « régulation systémique par le taux de profit et les crises ».

Une présidence française de l’UE
à rebours des intérêts
de la France et de l’Europe

21 février 2022 Bruno Odent 0

andis que d’immenses défis taraudent l’avenir de l’Union Européenne et de ses États membres, les grandes priorités d’Emmanuel Macron –- fuite en avant dans la course aux armements avec l’Europe de la défense, renforcement sécuritaire de la forteresse anti-migrants et aliénation de l‘outil monétaire aux logiques de marché – contredisent les intérêts des travailleurs français comme ceux de leurs collègues des peuples d’Europe.