Non, Monsieur Macron,
il ne suffit pas de « traverser la rue » !
Construisons une sécurité d’emploi
et de formation pour toutes et tous !

12 juin 2023 Denis Durand 0

Il faut répondre aux exigences qui montent dans la société – comme celles qui s’expriment dans le mouvement pour les retraites : ne plus dépendre du marché pour décider ce que doit être notre vie, accéder, tout au long de la vie, aux formations nécessaires pour pouvoir déployer les capacités de chacune et de chacun dans des activités choisies. Une nouvelle conception du travail, du non-travail, de tous les âges de la vie.

Cette exigence est aussi une nécessité pour relever les défis sociaux, les défis écologiques, les défis de paix et de co-développement qu’affronte notre société.

Le projet communiste et les jeunes au XXIe siècle

Le capitalisme brise les rêves et les aspirations de la jeunesse. La quête de la rentabilité du capital transforme la formation en tri social, l’emploi en précarité, et l’accès aux loisirs en luxe. Quant au projet communiste pour la jeunesse, il ambitionne le droit réel à construire sereinement son avenir, pour soi-même et pour la société.

Travail, emploi, quelle révolution ?

12 janvier 2023 Économie et politique 1

Le travail, et le cadre institutionnel, social et politique dans lequel il s’exerce, c’est-à-dire, dans les sociétés contemporaines, l’emploi, sont en quelque sorte au point où se rejoignent quelques-uns des enjeux politiques les plus actuels.

Travail, emploi, faut-il en parler ?

12 janvier 2023 Gisèle Cailloux 1

L’effervescence médiatique sur le « travail » renvoie à la place que différentes projets de société, à gauche, donnent à l’emploi, à la formation et à la lutte contre le chômage. Seul un débat de fond, ouvert à tous les citoyens, permettra de dépasser ces oppositions.

Changer le travail en sécurisant emploi et formation

12 janvier 2023 Yves DIMICOLI 0

l s’agit, comme le soulignait Paul Boccara, d’engager sans attendre un « long processus de dépassement du travail salarié généralisé comme forme contrainte actuelle des activités de production matérielle et des activités humaines transformatrices et créatrices, ainsi que de sa privation par le chômage et la précarisation ».