DETTE COVID : APRES LA CRISE, LA FACTURE ?

Sur mission expresse du Premier Ministre, on a constitué en décembre dernier une « commission pour l’avenir des finances publiques » dont l’objectif était de définir les voies et moyens de l’amélioration de la situation comptable de l’État d’ici 2030, commission placée sous la responsabilité d’un expert – comptable bien connu des milieux politiques, à savoir Jean Arthuis, ancien ministre, ancien rapporteur général du Budget au Sénat, ancien président de la commission des Finances de la même Assemblée, ancien maire de Château-Gontier, et défenseur acharné des intérêts des épargnants français détenteurs d’emprunts russes…

Le budget 2021 : changer de logique ?

« L’Etat a fait le maximum pour soutenir les entreprises et les salariés depuis le début de la crise et il continuera de faire le maximum », a dit Bruno Le Maire. En réalité, c’est « le maximum » pour soutenir le capital, éventuellement repeint en vert. « Le minimum », ce seraient des mesures concrètes pour aider à faire prévaloir une autre logique économique et politique, à partir des luttes dans les entreprises.