Conjoncture française : l’enlisement

6 mars 2024 Denis Durand 0

Drame à Bercy : le 19 février, Bruno Le Maire annonce que la prévision de croissance sur laquelle était bâti son projet de budget était complètement fausse – ce que tout le monde savait depuis le début – et il en profite pour annoncer 10 milliards de restrictions supplémentaires dans les dépenses publiques.

Dossier
Europe, que faire ?

Fidèle à sa vocation d’outil au service des militantes et militants, Économie&Politique consacre ce dossier à l’exploration, sous des angles variés, des voies qui peuvent s’ouvrir pour changer radicalement les bases et les perspectives de la construction européenne, et pour l’émanciper de l’impérialisme états-unien.

France/Allemagne : luttes inédites bloquées et urgence d’alternative européenne

25 août 2023 Bruno Odent 0

Les grandes luttes sociales du printemps en France et en Allemagne contiennent un énorme potentiel de solidarités et d’alternatives à la poursuite d’une construction européenne façonnée par et pour le libéralisme. Il faut s’en saisir au plus vite car les extrêmes droites et leurs propositions national-libérales montent en puissance des deux côtés du Rhin, surfant sur l’immense malaise politique provoqué par le rejet des revendications populaires.

Pour une économie de paix

11 mai 2023 Roland Nivet 0

Une réflexion sur ce que pourrait être une économie pour la paix ne peut s’envisager que dans le cadre d’un projet politique dont la paix est un objectif affirmé. C’est en fait la construction d’une société, d’une civilisation nouvelle à travers des processus de transformations profondes sur le plan économique et social.

Loi de programmation militaire :
Emmanuel Macron, meilleur élève de l’OTAN ?

11 mai 2023 Paul Huttl 0

Le président de la République, le 9 novembre à Toulon sur le Dixmude (porte-hélicoptères amphibie), et surtout le 20 janvier à la base aérienne (escadron Rafale) de Mont-de-Marsan, par des effets d’annonces et de communication dont il est coutumier, a fait savoir ses ambitions et projets tels qu’ils se doivent se traduire dans la Loi de Programmation militaire (LPM) 2024-2030. Annonces qui laissent interrogatifs, voire dubitatifs, les auditoires professionnels sur les réalités budgétaires qui s’imposeront dans les sept années a venir, par un quasi doublement du budget militaire de la France. D’autant plus qu’Emmanuel Macron ne peut être en poste au-delà de 2027, et ne couvrira pas de ses engagements la LPM jusqu’en 2030.