Un chiffre expliqué : 1,7 million de personnes dans le « halo autour du chômage »

Que s’est-il donc passé au deuxième trimestre 2020 ? En plein effondrement de l’activité économique du fait du confinement, le chômage au sens du Bureau international du Travail (BIT), mesuré par l’enquête emploi de l’INSEE, a baissé ! L’explication de ce paradoxe fait appel pour une grande part à un indicateur statistique mis en avant depuis quelques années par l’INSEE, le « halo du chômage ».

La réforme de l’assurance chômage : une réforme contre les droits des chômeurs

Le décret réformant l’assurance-chômage, publié le 26/07/2019, devait entrer en application en novembre 2019 mais il a été plusieurs fois reporté. Cependant, malgré le déferlement de la crise sanitaire et sociale en 2020-2021, la réforme est relancée en 2021 par Elisabeth Borne nommée ministre du travail en juillet 2020. Elle persiste à faire passer cette réforme désastreuse pour les chômeurs, malgré l’opposition de tous les syndicats.

Les effets sociaux de la crise actuelle sur le marché du travail chinois : un choc considérable, une réponse vertigineuse

L’enquête ici synthétisée montre l’ampleur du choc que connait la Chine (plus de 70 millions de personnes qui ont perdu leur emploi). Si les industries exportatrices apparaissent relativement peu touchées, les travailleurs migrants et les indépendants (les deux catégories pouvant se confondre et se renforcer) apparaissent particulièrement touchés. La réponse du gouvernement chinois est considérable puisque 3 700 milliards de dollars ont été débloqués pour l’assurance-chômage et les minima sociaux, soit 27 % du PIB.