Une rentrée au carrefour des crises

6 septembre 2022 Denis Durand 0

Les thèmes volontiers mis en avant dans le débat public – pouvoir d’achat, évasion fiscale, dette publique – doivent devenir l’occasion de soulever la question du financement monétaire des services publics, du pouvoir à conquérir sur le crédit des banques, et, au centre de cette cohérence nouvelle, la question de l’exercice de nouveaux pouvoirs : dans les entreprises par leurs salariés, et sur les entreprises par de nouvelles institution.

Dollar, le billet vert-de-gris

15 juillet 2022 Yves DIMICOLI 0

La hausse du dollar depuis plus d’un an et l’augmentation brutale des taux d’intérêt de la banque centrale américaine (Fed), le 16 juin dernier, sont des manifestations de la phase actuelle de forte aggravation de la crise systémique du capitalisme et de la façon dont l’hégémon américain, mis comme jamais sur la défensive, tente une nouvelle contre-offensive, financière et militaire, très dangereuse pour le monde entier[1]. (achevé de rédiger le 5 juillet 2022)

Inflation : la politique monétaire doit entrer dans une « troisième dimension »

15 juillet 2022 Denis Durand 0

Maintenir l’économie sous perfusion de liquidités au risque de perdre le contrôle des prix et des salaires, ou casser la hausse des prix au risque de casser, du même coup, l’activité économique… et les profits ? Dépasser le dilemme auquel le retour de l’inflation confronte les banques centrales amène inévitablement à prendre en compte, non seulement la quantité de monnaie mise à disposition de l’économie par le système bancaire mais surtout sa « qualité » : la contribution du crédit bancaire au développement des capacités humaines.

Stop à la guerre militaro-financière
de Poutine et Biden

17 mars 2022 Yves DIMICOLI 2

L’odieuse agression de l’Ukraine décidée par un Poutine pétri d’ambitions néo-impériales à la tête d’une Russie devenue capitaliste, et la façon dont les États-Unis, suivis par l’Union européenne, prétendent, par des sanctions indiscriminées, obliger le maitre du Kremlin à la cesser pour négocier, font à nouveau entrer l’Europe, de l’Atlantique à l’Oural, dans une période noire. Tous les peuples du continent sont désormais exposés à des risques de conflit armé et des perspectives sombres, tandis que, loin de ce brasier sur lequel Washington et l’OTAN n’ont jamais cessé de souffler depuis la dissolution du Pacte de Varsovie, les dirigeants américains entendent pleinement reconquérir, par une guerre financière avec le dollar, une hégémonie mondiale désormais en crise.

Une présidence française de l’UE
à rebours des intérêts
de la France et de l’Europe

21 février 2022 Bruno Odent 0

andis que d’immenses défis taraudent l’avenir de l’Union Européenne et de ses États membres, les grandes priorités d’Emmanuel Macron –- fuite en avant dans la course aux armements avec l’Europe de la défense, renforcement sécuritaire de la forteresse anti-migrants et aliénation de l‘outil monétaire aux logiques de marché – contredisent les intérêts des travailleurs français comme ceux de leurs collègues des peuples d’Europe.

Politiques macroéconomiques : une nouvelle donne ?

Séance commune de deux séminaires de la Fondation Gabriel Péri : « Face à la pandémie : des choix de société » et « Capitalisme : vers un nouveau paradigme ? » Avec Jézabel Couppey-Soubeyran, économiste, maîtresse de conférences à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne en économie monétaire et financière et conseillère scientifique de l’Institut Veblen, et Denis Durand, codirecteur d’Économie&Politique et membre du conseil d’administration de la Fondation Gabriel-Péri. Le débat était animé par Alain Obadia, président de la Fondation Gabriel-Péri.